Mort de Leonard Cohen : pourquoi je m’en tape ?

A chaque fois qu’un grand artiste passe l’arme à gauche, c’est la même rengaine, les hommages se multiplient, on diffuse en boucle sur les chaînes d’infos comme sur les réseaux sociaux les plus grands tubes du défunt chanteur. Certains novices découvrent même son œuvre, son travail, voir son existence au moment de sa mort, regrettant par la même occasion de ne pas l’avoir connu de son vivant. Quelle plus belle illustration d’une société passéiste incapable de voir devant elle ?

Mais qu’il s’agisse d’Amy Winehouse, de Michael Jackson, de Prince ou de Leonard Cohen, j’ai beau me forcer, j’ai du mal à éprouver une quelconque tristesse, de quelconques regrets de voir partir un octogénaire vivant de l’autre coté de l’Atlantique, une alcoolique dépressive ou un pédophile transformiste accroc aux médicaments avec qui je n’ai jamais échangé la moindre conversation, la moindre mondanité, pas même un regard.

Que j’envie ces millions de personnes capables de rendre hommage à des personnalités qu’elles n’ont jamais rencontrées, les mêmes certainement qui râlent lorsqu’un homme au bout du rouleau se jette sous leur métro, retardant de trente minutes leur journée de travail au vingt-cinquième étage d’une tour sordide, les mêmes qui aimeraient bien renvoyer à Alep les dix réfugiés qui campent sur leur trottoir, les mêmes qui montent le son de leur télévision lorsque leur voisine se fait tabasser à mort par son mari. A ceux là, j’ai envie de dire « éteignez vos écrans ! ». Un artiste s’est éteint, mais n’est-ce pas là le destin de chaque homme et chaque femme dont vous croisez le regard tous les matins ?

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s